Le CGF depuis de nombreuses années fait des photos des BMS et de l’état civil, principalement dans les mairies. Plutôt que de les garder dans des tiroirs, nous avons décidé de les offrir à votre consultation en les déposant sur un serveur chez notre nouvel hébergeur dans un data-center brestois.
Près de 3 000 000 de relevés d’actes en ligne
Nous avons le plaisir de vous faire savoir qu’à la mi-décembre, ce sont plus de 660 000 vues d’actes BMS et de l’état civil qui seront accessibles à partir de RECIF.
On peut penser qu’une vue contient en général une moyenne de quatre actes. Ce sont donc entre 2 500 000 et 3 000 000 d’actes qui seront ainsi couverts par toutes les photos que nous mettons en ligne, soit environ le tiers des relevés de la base RECIF.
Ce n’est qu’un début! D’autres photos sont en attente et viendront compléter l’existant.
La liste des communes couvertes par nos photos est mise en ligne afin de vous informer complètement.
Remarque :
Les dates communiquées sur le catalogue sont les extrêmes et ne tiennent pas compte des éventuels manques à l’intérieur d’une plage de dates.
https://cgf-bzh.fr/wp-content/uploads/2018/12/ETAT_Catalogue_photos_CGF_version_03-12-2018.pdf
Comment procéder pour accéder aux photos CGF?
En faisant une requête dans notre base de recherche, nos adhérents vont donc avoir un accès direct à nos photos.
Dans un relevé RECIF, une vignette CGF pourra apparaître, si la photo existe. Il vous suffira de cliquer dessus pour atteindre un lot de photos de la commune concernée par votre acte.
Il nous était impossible d’indexer toutes nos photos pour arriver juste sur l’acte recherché, mais le système est approchant et vous serez dans la plupart du temps seulement à quelques vues de l’acte convoité.
Un accès possible à la série départementale et à la série communale !
Le service des Archives départementales a mis également des photos en ligne. Un certain nombre de ces photos sont déjà répertoriées dans RECIF et accessibles avec le symbole P1 (à la 1ère page du registre) ou P2 (accès direct à la vue, si nous l’avons indexée).
Dans certains cas, il pourra donc y avoir une photo en provenance de la série départementale et une autre en provenance de la série communale.
Cela permettra de faire une comparaison entre les deux séries et souvent, grâce à la communale, d’avoir plus de renseignements puisque celle-ci est plus à jour avec les mentions marginales.
Un nouveau prestataire informatique
Cette opération nous a obligé à changer de prestataire informatique et de louer un disque dur de plusieurs méga octets, d’où un coût très important pour votre association.
Ceci n’est donc possible que si nous continuons d’avoir un nombre important d’adhérents au CGF. Nous comptons donc sur une fidélité sans faille de votre part.

Un grand merci à tous ceux qui œuvrent pour que ce soit une belle réussite.

J F Pellan,

président du Centre Généalogique du Finistère
Share This