Opération – Reconstitution de l’état civil parisien (RING)

,

En mai 1871, durant la Commune, l’Hôtel de Ville de Paris est incendié. Tous les registres d’état civil ainsi que les registres paroissiaux sont détruits. Le même jour, le Palais de Justice est aussi dévasté par les flammes. La seconde collection part en fumée. On estime à huit millions, les actes qui ont été détruits. L’histoire de cette destruction est contée dans un article du LIEN n° 100 (consultable sur le présent site) : Le Brestois, Jean Louis Pendy, “l’archivicide” de l’état-civil parisien. Les actes postérieurs au 1er janvier 1860 n’avaient pas encore été versés à la mairie centrale et ont de ce fait été préservés. Une reconstitution a été entamée, pour tout ce qui était antérieur à 1860. 2.696.000 actes ont été reconstitués : – 5 pour le 16ème siècle – 5000 pour le 17ème siècle – 242.000 pour le 18ème siècle – et 2.454.000 pour le 19ème siècle Il est toutefois possible de reconstituer encore des actes à partir de renseignements qui figurent dans les actes de province, ou dans des livres. La Fédération Française de Généalogie a lancé une opération en ce sens, appelée : Relevés d’Intérêt National Généalogique – Paris (en abrégé : RING-PARIS) En ce qui concerne le CGF, nous avons trouvé bon nombre de renseignements concernant des actes parisiens à partir d’actes sur Brest, ce qui n’est pas très étonnant. Nous vous enjoignons donc à  fournir au CGF, tous renseignements sur de tels actes, afin que nous les intégrions dans cette base RING-PARIS. Voici une façon de nous transmettre le renseignement, avec l’indication de la source, suite à la retranscription, par exemple, d’un acte de décès : Joseph Hippolyte Louis GERARDIN, tailleur des vétérans, retraité. Veuf de Marie Renée Le Stanc. Marié à Brest le 2 septembre 1817. Décédé à Brest le 3 janvier 1858 à 71 ans 7 mois. Né à Paris, domicilié à Brest. Fils de Charles François et de Marie Anne Darconnay. Vue 3 acte 7 de 3E 139 Brest Centre A partir de cet acte, nous pouvons donc reconstituer partiellement son acte de naissance (mois et année ainsi que l’indication de ses parents) La consultation des actes reconstitués par les généalogistes se fait en allant sur le site de la FFG : www.genefede.eu Il vous suffit ensuite de taper le nom de la personne cherchée pour avoir l’information reconstituée.

Compétences

Posté le

9 mai 2017

Share This