Base des Généalogies des Adhérents (BAGAD)

Base réservée aux adhérents

BAGAD est l’acronyme de Base des Généalogies des Adhérents.

Depuis plusieurs années, nos adhérents déversent dans cette base leurs généalogies.

Ne sont accessibles que les personnes nées, il y a plus de cent ans, afin de respecter le droit à la vie privée. Seul l’adhérent dépositaire pourra voir les personnes nées depuis moins de cent ans.

Si le dépositaire a indiqué, outre la filiation d’une personne, les frères et sœurs, sa descendance et celle de ses collatéraux, il sera possible de passer d’une personne à l’autre, en cliquant sur les noms.

Il est précisé en face de chaque patronyme éventuellement le n° Sosa par rapport au déposant. S’il n’y pas cette indication, c’est qu’il s’agit alors d’un collatéral du déposant.

Il est possible également de faire une comparaison entre deux généalogies du même individu, déposées par deux adhérents différents. Cela permet de constater que l’un des adhérents est beaucoup plus avancé que l’autre, ou de détecter des différences.

Dans notre revue LE LIEN, en général, après un article est publiée la généalogie de la personne, sujet dudit article. Un certain nombre de ces généalogies ont également été déposées dans BAGAD. C’est une façon de faire des cousinages avec des personnalités ou des gens aux parcours sortants de l’ordinaire.

BAGAD vous permet donc de faire des cousinages et d’avancer beaucoup plus vite dans vos recherches.

A utiliser sans modération !

individus

genéalogies déposées

La mise à jour de BAGAD se fait au fil de l’eau.

Que peut on faire avec BAGAD ?

Que trouve sur t’on sur les fiches ?

Dans des petits carrés (en haut à droite de l’écran) figurent trois lettres A. En cliquant dessus, vous pourrez avoir, soit un développement de la généalogie totale déposée concernant l’individu sur parfois de nombreuses générations, soit sa généalogie cognatique soit encore celle agnatique.

En fin de fiche, il est proposé une généalogie sous forme de tableau, jusqu’aux grands-parents de l’individu recherché. Bien entendu, il est possible de naviguer dans ce tableau en passant d’une personne à l’autre et de cliquer sur un des membres figurant dans ce tableau.

Comparer vos recherches ?

Il est possible de faire une comparaison entre deux généalogies du même individu, déposées par deux adhérents différents. Cela permet de constater que l’un des adhérents est beaucoup plus avancé que l’autre, ou de détecter des différences.

BAGAD vous permet donc de faire des cousinages et d’avancer beaucoup plus vite dans vos recherches.

Comment nous envoyer votre généalogie ?

Avec votre logiciel de généalogie, créez un fichier au format GEDCOM
(la documentation de votre logiciel vous donnera si besoin la marche à suivre).

Vous nous l’envoyez en cliquant ici : Pour envoyer un fichier gedcom à CGF (allez voir, vous ne risquez rien).

Vous pourrez y vérifier si votre fichier GEDCOM est bien arrivé.

Votre fichier sera intégré à BAGAD dans le délai d’une semaine environ.

Demande expresse concernant les dates de naissance

Donnez toujours aux individus dans vos généalogies au moins une date de naissance, même approximative, même à 10 ans près. « Vers 1640 » est toujours préférable à rien du tout.
Vous comprenez bien que BAGAD a besoin de ces dates pour ses contrôles, ses tris et éditions.

Une question sur BAGAD ?

Message concernant BAGAD
Share This